Invasion du papillon asiatique à Clans - Lutter contre la Pyrale du buis

Depuis quelques jours à Clans, nous avons pu observer un développement considérable de la population du papillon asiatique du buis dit : Pyrale du buis. Cet insecte nocturne que l'on remarque en nuée autour des lampadaire, est visible également de jour lorsqu'il est effarouché. Nous n'avions jamais constater une population aussi dense avant cette année est malheureusement, c'est une espèce envahissante, qui figure depuis 2008 sur la liste d'alerte de l'Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes. Venue d'Asie et introduite accidentellement en France en 2008 elle n'a en Europe aucun prédateur naturel, et ses populations s'y développent donc de manière inquiétante. Ce lépidoptère redoutable est actuellement présent dans la quasi-totalité de nos régions.


On observe les vol de ces papillons entre juin et octobre. 2 à 3 générations se succèdent dans l'année, avec des pics de vols (et donc de pontes) en juin/juillet, puis en septembre. Cependant, c'est dès le mois de mars que les attaques de chenilles ont lieu, car la dernière génération passe l'hiver dans des cocons, sur la plante, et les chenilles en émergent en mars : les dégâts s'observent donc dès le début du printemps. Les papillons ne pondent que sur le buis, ce qui a pour conséquence de tuer entièrement l'arbuste, les chenilles sont voraces, elle dévorent et étouffent le végétal avec ses cocons.


Des actions de lutte sont possibles :

  • Prévenir les infestations de pyrale du buis :
Empêcher les papillons de pondre dans les buis : une solution préventive qui consiste à protéger les buis avec des voiles anti-insectes en période de vol, vers juin et septembre.
Pour ne pas installer les filets trop longtemps à l'avance, sans toutefois risquer de "rater" le moment crucial, vous pouvez poser des pièges à phéromones qui captureront les papillons mâles : la présence des premiers papillons dans les pièges marquera le début des vols dans votre région et vous indiquera qu'il est temps de protéger vos haies, bordures et topiaires de buis... et de préparer les premiers traitements !

  • Identifier :
Plusieurs signes peuvent vous permettre de détecter une infestation de vos buis par ce parasite : les feuilles brunissent et sèchent, et finissent par tomber, et si l'on y regarde de plus près, on remarque la présence de cocons, de toiles et de fils de soie à la base des arbustes et sur les feuilles, ainsi que les chenilles. Leurs déjections, verdâtres à noires, sont également présentes sur le feuillage et au sol. La pyrale du buis est bel et bien là !
Le problème de ce parasite, c'est non seulement qu'il est très envahissant et se propage un peu partout en France, mais également qu'il est difficile d'enrayer totalement une attaque. Voici cependant quelques solutions de lutte.

  • Traitements naturels :
Traitement insecticide bio : Bacillus thuringiensis :
Dès les premiers signes de l'attaque de pyrale ou en préventif, dès le mois de mars, on peut pulvériser sur le feuillage un insecticide biologique à base de Bacillus thuringiensis ssp kurstaki (Btk) : cette bactérie sera ingérée par les chenilles et provoquera leur mort en quelques heures (en savoir plus sur le mode d'action du Bt). Il faut cependant bien pulvériser l'ensemble du feuillage (dessus et revers des feuilles), et renouveler le traitement 10 jours après, ou en cas de pluie.

Solutions manuelles : ramassage et jet d'eau :
Si vous préférez éviter le recours aux traitements, et si vous n'avez pas trop d'arbustes infestés, il est possible de ramasser les chenilles à la main (elles ne sont pas urticantes) et de les détruire. Autre moyen de contrôler l'infestation : douchez vos buis au jet d'eau sous pression un jour de beau temps ! Un jet puissant endommage les nids et les toiles, et déloge les oeufs, les chrysalides et les chenilles. Pas 100% efficace, mais parfois suffisant pour sauver vos arbustes...

Ces techniques de luttes sont proposés par le site : www.gerbeaud.com/jardin/fiches/pyrale-buis-traitement

Commentaires

Articles les plus consultés